Archive | Vieux relents… RSS feed for this section

« Dans l’Essonne, […] notre Coréen national, Jean-Vincent Placé, va avoir chaud aux plumes ! »

3 Sep

D’Alain Marleix, spécialiste de la carte électorale à l’UMP et député, à propos du 2eme vice-Président à la Région Ile-de-France.

Publicités

« Les entreprises, elles pourraient tourner avec des Français pure souche »

25 Mai

Jean Auclair, député UMP de la Creuse. Dans cette vidéo tirée des Grandes Gueules sur RMC, on apprend également que « S’appeler Mohammed ou Martin, c’est pas tout à fait pareil »

« On n’a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurants. Il y a en France de la ressource parmi les Français »

22 Mai

Par Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur au Grand Rendez-vous Europe 1/Le Parisien.

« Le quart des étrangers qui ne sont pas d’origine européenne sont au chômage, les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec d’enfants d’immigrés »

22 Mai

Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur, lors d’une interview sur Europe 1. Des chiffres farfelus, comme démontré ici.

« Si vous parlez de l’attachement à la France, du patriotisme, la plupart des électeurs du FN sont plus proches des électeurs de l’UMP que de ceux du PS. Vous savez, quand vous entendez des gens comme Sandrine Mazetier, vous croyez vous rappeler la notion du parti de l’étranger »

22 Mar

Par Christian Vanneste, député UMP du Nord,  interviewé dans les couloirs de l’Assemblée nationale.

Au-delà du rapprochement UMP-FN sur certaines valeurs, le député, en utilisant le terme de « parti de l’étranger » reprend la sémantique utilisée par les idéologues racistes et antisémites de la fin du XIXe siècle pour désigner les défenseurs du capitaine Dreyfus.

 

« Les Français, à force d’immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux »

17 Mar

Par Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur sur Europe 1.

Il faudrait « remettre dans les bateaux les immigrés qui viendraient de la Méditerranée »

8 Mar

Signé Chantal Brunel, députée UMP de Seine-et-Marne.

Elle s’excusera le lendemain du raccourci employé mais demandera, 6 jours plus tard, que « l’Europe donne des moyens financiers à l’Italie pour affréter des bateaux pour reconduire (les immigrés) dans leurs pays d’origine ».